La Franc-Maçonnerie s’adresse à toute personne majeure, pour autant qu’elle soit « libre et de bonnes moeurs ».

(Constitution d’Anderson 1723)

 

Au cours des âges, l’Homme de bonne volonté s’est posé les mêmes questions à quelque époque que ce soit :

  • Qui suis-je?
  • Qui à crée le monde?
  • Quel est le sens de la vie?
  • A-t-elle même un sens?
  • Quelles sont les valeurs qui valent la peine d’être retenues?
  • Les croyances sont-elles nécessaires?
  • Qu’y a-t-il après la mort ?

Le Franc-Maçon bien sûr se pose toutes ces questions et quelques autres...

Le Profane (celui qui est encore hors du Temple) qui se pose ces mêmes questions sera bien accueilli dans la loge pour peu qu'il s'intéresse aux traditions anciennes et aux réflexions philosophiques.

Qu'il soit disposé à donner son opinion et respecte celle des autres, pour un progrès spirituel commun. En Franc-Maçonnerie, toutes les interrogations sont permises, tous les sujets peuvent être abordés, seuls les débats sur des sujets politiques ou religieux ne sont pas permis.

En résumé; tout homme ou femme libre qui cherche un lieu fraternel d'échange et de réflexion sera accueilli et initié dans la grande chaîne d'union des Francs-Maçons et deviendra un cherchant et un homme ou une femme libre dans une loge libre.